20200401_161846

Le travail architectural dès le plus jeune âge

L’architecture est l’art majeur de concevoir des espaces et de bâtir des édifices, en respectant des règles de construction empiriques ou scientifiques, ainsi que des concepts esthétiques, de forme et d’agencement d’espace, en y incluant les aspects sociaux et environnementaux liés à la fonction de l’édifice et à son intégration dans son environnement.  

Les enfants, à leur échelle, manient très jeunes cet art. Le jeu de construire fait partie de leurs activités favorites. Que ce soit pour aboutir à un édifice réaliste ou alors à une construction abstraite, les tout-petits passent de grands moments à empiler, encastrer, aligner et agencer des éléments.

Les notions et compétences travaillées dans le jeu de construire sont multiples :

  • Les formes : l’enfant appréhende les formes : leur contour, leurs angles, leurs arrêtes, leur volume, la superficie de leurs faces.  Il s’aperçoit progressivement si elles peuvent s’ajouter entre elles et donner naissance à de nouvelles formes (2 carrés deviennent 1 rectangle, 2 triangles peuvent devenir 1 carré), il teste leur capacité à
    s’empiler (1 cube peut tenir sur un autre cube ou un pavé droit, en
    revanche rien ne peut être posé sur prisme triangulaire).
  • Le concept d’ordre de grandeur entre en jeu. L’enfant s’initie à la classification.
  • L’enfant expérimente les notions de stabilité, d’équilibre et de déséquilibre. Les effondrements questionnent, révèlent des erreurs que
    l’enfant cherche à résoudre lors de nouvelles tentatives. Il apprend à prendre en compte des « réalités de terrain » (sur le tapis, ma tour est instable mais sur le parquet elle tient bien).
  • Dans le jeu de construire, l’enfant éprouve la solidité de ses
    compositions, déduit et distingue alors les diverses caractéristiques
    des matériaux.
  • L’activité de construction donne à l’enfant des repères spatiaux (dessus / dessous/ dedans/ dehors) et d’orientation
    (verticalité/horizontalité/oblique).
  • L’enfant développe des habiletés motrices et affine sa précision.

L’enfant acquiert ces notions et ces compétences de manière fortuite dès ses premières manipulations de blocs ou de cubes.

En grandissant, les facultés mentales de l’enfant lui permettent
d’élaborer des « projets » de construction. L’enfant construit notamment pour imiter ce qu’il voit autour de lui ou alors pour inventer l’édifice qui remplira la fonction dont il a besoin dans son jeu imaginaire du moment.

Les logiques de construction sont aussi nombreuses que les
bâtisseurs. Certains enfants travaillent les détails, d’autres se soucient du rendu esthétique, d’autres encore cherchent l’efficacité.

En présence de plusieurs enfants, le recours à la coopération est assez spontané. Elle donne lieu à des discussions, des confrontations de logiques, des accords de compromis. S’échafaudent alors des
réalisations plus ambitieuses. Des connexions sont créées pour relier les constructions entre elles. C’est alors toute une dynamique de circulation et de relation qui apparait.

Le jeu de construire sollicite des intelligences multiples
(mathématiques, manuelles, spatiales, artistiques, relationnelles) : elle est en cela une activité pédagogique particulièrement intéressante
en soutien à la créativité et à l’ingéniosité des jeunes enfants.

Dans ses ateliers « Jeu d’architecture », Ebullarium propose de faire vivre aux participants tous les plaisirs du travail architectural.

Et si l’intérêt pour l’architecture perdure chez votre enfant, de nombreuses structures proposent une sensibilisation à ce sujet adaptée aux jeunes.

Chic de l’archi propose et recense de nombreux ateliers. Une superbe bibliographie est également présentée ici : https://www.facebook.com/archibibliomome/

Archip’tits propose aussi des ressources pédagogiques très intéressantes.

Ici une page très fournie (dans laquelle il faut fouiller) qui dirige vers un panel de ressources très large : académie grenoble éducation artistique

 

© Ebullarium

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parce que

  • nous pensons que nous ne sommes pas tous des génies mais que chacun de nous a en lui des éléments géniaux ;
  • les jours d’anniversaire nous avons (et vous avez sûrement aussi !) plus joué avec les cartons qu’avec leur contenu ;
  • nous nous sentons plus heureuses quand on partage nos aventures ;
  • nous sommes convaincues que l’accompagnement de la petite enfance est une mission majeure dans la construction d’une société harmonieuse.

Nous avons l’ambition

  • d’entretenir la flamme de la curiosité, 
  • d’offrir à chacun l’opportunité que ses intelligences spécifiques soient reconnues,
  • et de susciter un plaisir nouveau à accompagner le développement des potentialités des jeunes enfants.
Signatures de Mémine et Mylène