Steamlogo_zpsozl0rkst

L’approche STEAM

Le STEAM ( ou MATIS en français) est une approche multidisciplinaire de l’apprentissage qui utilise la science, la technologie, l’ingénierie, les arts et les mathématiques.

Le STEAM est une approche multidisciplinaire de l’apprentissage qui utilise la science, la technologie, l’ingénierie, les arts et les mathématiques comme points d’accès à l’acquisition des compétences. Cette pédagogie vise à favoriser la créativité et l’innovation chez l’élève.

À l’origine du STEAM, le STEM

Au regard d’un monde qui s’informatise de plus en plus, l’approche STEM (Science, Technology, Engineering, Mathematics), est apparue aux États-Unis il y a maintenant une décennie, afin d’attirer plus d’enfants dans les filières scientifiques. Une façon de répondre au besoin croissant de compétences dans ces secteurs d’activités. 

Plutôt que d’enseigner les quatre disciplines en tant que matières distinctes, STEM les intègre dans un paradigme d’apprentissage cohérent qui montre comment les connaissances acquises dans des domaines spécifiques se complètent et se soutiennent mutuellement.

Ce processus d’apprentissage multidisciplinaire encourage les enfants à apprendre ces matières par la pratique et l’expérimentation

La méthodologie se fonde sur le développement de projets en lien direct avec des situations réelles. Les projets réalisés par les enfants eux-mêmes font d’eux les protagonistes de leur propre expérience d’apprentissage.

Le STEM en STEAM, tout le goût de la science et des technos avec une large touche de créativité. 

La flexibilité et la variation doivent être les objectifs de l’éducation actuelle : préparer les jeunes à faire un usage créatif des outils, dans les communautés virtuelles et réelles avec d’autres, au-delà des frontières classiques des disciplines. Les élèves doivent trouver de nouvelles façons d’aborder les problèmes, de développer leurs compétences et de créer et d’utiliser les outils de façon innovante. Les ingénieurs de Google ne sont pas seulement des informaticiens qui bidouillent. Ce sont des créateurs qui pensent en matière de design, de fonctionnalité, de service, etc. L’interdisciplinarité est aussi tout à fait dans le ton de ce qui va de plus en plus être cherché chez les travailleurs de demain.

Le A pour « Arts ». Le STEAM s’inspire du processus des artistes. L’approche de l’enseignement se veut plus créative. Les élèves sont invités au dialogue, à la pensée critique et à l’usage accentué de la créativité dans la recherche de solution. 

Les résultats finaux de cette approche multidisciplinaire STEAM sont des élèves qui prennent des risques réfléchis, s’engagent dans un apprentissage d’expérimentation, persistent dans la résolution de problèmes, adoptent la collaboration et travaillent à travers le processus créatif.

Une approche nouvelle pas si inédite que ça…

Si le STEAM a été créé en réponse à la sur-spécialisation de l’enseignement traditionnel, des personnalités travaillaient déjà en ce sens il y a plusieurs siècles.

Citons par exemple, Léonard de Vinci (1452 – 1519) ingénieur, architecte, peintre, sculpteur ou Michel-Ange (1474-1564) sculpteur, peintre, ingénieur, poète, qui, en combinant leurs compétences pluridisciplinaires ont donné naissance aux grandes réalisations que nous leur connaissons et qui les ont rendus célèbres.

Max Plank, physicien allemand du début du 20ème siècle disait ceci : « Les pionniers en science doivent avoir une imagination intuitive vive car les nouvelles idées ne sont pas générées par déduction mais par un imaginaire créatif ».

Partager l'article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest
Partager sur print
Partager sur email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parce que

  • nous pensons que nous ne sommes pas tous des génies mais que chacun de nous a en lui des éléments géniaux ;
  • les jours d’anniversaire nous avons (et vous avez sûrement aussi !) plus joué avec les cartons qu’avec leur contenu ;
  • nous nous sentons plus heureuses quand on partage nos aventures ;
  • nous sommes convaincues que l’accompagnement de la petite enfance est une mission majeure dans la construction d’une société harmonieuse.

Nous avons l’ambition

  • d’entretenir la flamme de la curiosité, 
  • d’offrir à chacun l’opportunité que ses intelligences spécifiques soient reconnues,
  • et de susciter un plaisir nouveau à accompagner le développement des potentialités des jeunes enfants.
Signatures de Mémine et Mylène